• Italiano
  • English

Cripto Activités e Blockchain

LE STUDIO MORABITO OFFRE UN LARGE ÉVENTAIL DE CONSEILS JURIDIQUES POUR LES INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES LIÉES À LA BLOCKCHAIN ET AUX SERVICES DÉCENTRALISÉS CONNEXES.

Toutes les entités, entreprises ou particuliers, impliquées dans ces activités peuvent trouver un large éventail de services juridiques, fiscaux et réglementaires chez Studio Morabito.

Le cabinet propose notamment des services aux fournisseurs de crypto-actifs ou de tout autre type d’instrument ou de service numérique basé sur la blockchain.

Le cabinet, qui a une vocation internationale, a toujours été actif dans la combinaison de l’activité professionnelle, à la fois d’un point de vue juridique et fiscal, pouvant ainsi fournir une assistance aux entités qui sont confrontées à des problèmes de toute nature dans le monde de la crypto.

En particulier, le cabinet fournit des services de conseil technique pour évaluer les mécanismes de fonctionnement des tokens (de toute nature), des smart contracts et des NFT, en ce qui concerne les exigences de la loi italienne.

Le Studio Morabito fournit également une assistance en matière de tokenisation et de services de notarisation. En outre, grâce à sa spécialisation en droit de l’art, il est également en mesure d’évaluer les meilleurs moyens de protéger la propriété intellectuelle des jetons non fongibles (NFT). En effet, l’avocat Simone Morabito a été parmi les premiers juristes à étudier les contenus, tant d’un point de vue technique que juridique, de la blockchain et des tokens, grâce à ses nombreuses années d’expérience dans le monde de l’art cryptographique, des Dapp, du web 3.0 et du metaverse.

De plus, le cabinet fournit une assistance, également préventive, visant à analyser les tokens et leur qualification, d’abord juridique puis fiscale. Elle est également active dans la gestion des questions opérationnelles avec la Consob (Commission nationale des entreprises et de la bourse) et l’OAM (Organisme Agenti e Mediators).

En outre, les entités qui souhaitent s’inscrire dans le registre spécial de l’OAM (Section des opérateurs de monnaies virtuelles) peuvent trouver une assistance professionnelle, juridique et fiscale pour réglementer leurs activités conformément aux règles prévues par le système italien.